USEK: Universite Saint-Esprit De Kaslik USEK: Universite Saint-Esprit De Kaslik
E-Learning Webmail Mail Étudiant My USEK BANNER E-Portfolio Nous Ecrire Téléchargements
Chercher

Recherche Avancée
Selectionnez un ou plusieurs critères
Par Section
select
Par Catégorie
select
Par Année
select
Par Mois
select
Par Mot(s) clé(s)
  Imprimer
Courriel
Elargir la taille des caractèresRéduire la taille des caractères
 
 
 
Actualités
Section: Institut de Liturgie
Le 2e symposium liturgique : « Le Patriarche Estéphan Douaihy et la Liturgie »
Sous le haut patronage du patriarche maronite d’Antioche et de tout l'Orient, Sa Béatitude le Cardinal Mar Béchara Boutros Al Raï, l’Institut de Liturgie de l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK) a inauguré, le mardi 4 avril 2013, son deuxième symposium liturgique intitulé « Le Patriarche Estéphan Douaihy et la liturgie » qui a eu lieu à la Salle des Conférences.

La session s’est tenue en présence du représentant du patriarche Al Raï, le vicaire patriarcal du diocèse de Sarba, l’évêque Paul Rouhana, l’archevêque de Chypre et le directeur de la Commission patriarcale des affaires liturgiques, l’archevêque Joseph Soueif, le Supérieur général de l’Ordre Libanais Maronite, le Père Abbé Tannous Nehmé, les Assistants généraux de l’Ordre, le Recteur de l’Université Saint-Esprit de Kaslik, le Révérend Père Hady Mahfouz et le directeur de l’Institut de Liturgie, le Révérend Père Abdo Badwi ainsi qu’un grand nombre de moines, de religieuses, de professeurs et d’anciens directeurs généraux.

Suite à l’hymne national libanais et à l’allocution de bienvenue du R. P. Hani Mattar, le directeur de l’Institut de Liturgie, le R. P. Abdo Badwi a pris la parole souhaitant également la bienvenue aux participants et déclarant que « le patriarche Douaihy était un grand génie et est devenu un repère dans l'histoire maronite moderne que ce soit dans les domaines de l'histoire, de la liturgie, des arts, de la musique, de la peinture ou de la construction ».

Le Recteur de l’Université Saint-Esprit de Kaslik, a, par la suite, signalé que l’Institut de Liturgie a été créé suite à la recommandation liturgique du Concile du Vatican II qui était alors le centre de nombreuses études et publications dans ce domaine. Il a ajouté : « Cet Institut constitue l’une des caractéristiques que l’Université vise à préserver et à développer. Bien que l’Université soit tournée vers la modernité, la technologie et la globalisation dans ses programmes, son infrastructure, ses méthodes administratives, ses aspirations et ses relations, elle promeut toujours les sciences qui l’avaient rendue unique ainsi que son patrimoine oriental en général et maronite en particulier. »

Finalement, l’évêque Paul Rouhana a pris la parole et a déclaré que le patronage du patriarche Al Raï a révélé « son appréciation de ce qui a été fait et de ce qui est en cours de réalisation dans l’Institut de Liturgie qui a organisé cette conférence. Ce patronage rend aussi hommage à une personnalité maronite : le patriarche Estéphan Douaihy, le patriarche liturgique par excellence ». L’évêque Rouhana a souhaité la réussite complète de la présente conférence et a communiqué ses bénédictions au patron de la conférence tout en exprimant ses vœux de prospérité et de progrès pour l’Église maronite et cet Institut.

Le R. P. Abbé Youhanna Tabet a ensuite donné une conférence sur les chants maronites, l’archevêque Joseph Soueif a parlé du patriarche Douaihy et de la sainte messe, le R. P. Youssef Tannous a évoqué le patriarche Douaihy en tant que conservateur des chants maronites liturgiques. Le R. P. Khalil El Hayek a, de même, donné une conférence portant sur le patriarche Douaihy et la musique liturgique, Sr Moubaraka en a fait une sur la liturgie et la Sainte Trinité et enfin, le R. P. Najm Chehwan sur le patriarche Douaihy et les ordinations cléricales. Le premier jour a été clôturé par une conférence présentée par le R. P. Abdo Badwi sur l’iconographie et l’architecture de l’Église selon le patriarche Douaihy. 
 

Documents:


© 2010 USEK. Tous droits réservés