Institut d'Histoire

Mot du directeur

L’enseignement de l’histoire à l’université

« Un peuple qui ne connaît pas son histoire passée, son origine et sa culture est comme un arbre sans racines. » (Marcus Gravey)

Le nombre d’étudiants qui poursuivent leurs études dans le domaine des lettres, notamment en histoire, est en diminution constante. L’évolution des sciences plus exactes est à blâmer dans ce domaine et nos Facultés doivent à présent composer avec cette raréfaction des étudiants. Le résultat néfaste de ce constat se fait sentir au détriment de la société tout entière. La perception visuelle se dégrade alors et la capacité de prise de décisions est enrayée, entraînant une plus grande confusion au niveau de la pensée.

Face à ce problème urgent, nous sommes appelés à développer des programmes innovants au niveau de l’enseignement de l’histoire afin de ressusciter cette spécialisation. Les propositions que nous avons regroupées à cet effet consistent, entre autres, à :
  • Combiner plusieurs programmes d’études dans des spécialisations variées, tels l’histoire, le droit et les sciences politiques.
  • Lier l’étude de l’histoire à la recherche poussée et, par conséquent, aux diplômes de Master et de Doctorat.
  • Concevoir des spécialisations au niveau des diplômes en histoire, telle l’histoire des institutions économiques, sociales ou politiques.

Il est dit que l’histoire se répète. Par conséquent, l’étudier pourrait bien représenter notre unique solution à la lumière des crises mondiales auxquelles nous faisons face actuellement. En effet, le monde se doit de connaître ses racines afin de faire fleurir ses branches.

Kaslik, le 22 décembre 2016
Dr Linda Rizk Saber
Directrice
Université Saint-Esprit de Kaslik
Tél.: (+961) 9 600 000
Fax : (+961) 9 600 100
© Tous droits réservés 2017
Abonnez-vouz à notre newsletter
Connectez-vous